Les cantines à Rouen : en bio et en régie

Derniers articles

 

 

Les cantines scolaires rouennaises en régie et en bio

 

 

On en avait rêvé, la Mairie va le faire!

 

 

Le 10 juillet prochain, le Conseil municipal sera amené à se prononcer sur

 

 

Le retour des cantines scolaires de notre ville

en gestion publique

pour mener à bien le projet

de cantines bio

 

 

Encore en délégation de service public jusqu'à l'été 2010, la Ville va progressivement reprendre en gestion publique ce service d'ici la rentrée 2011.

 

 

La gestion publique : un préalable à une amélioration du contenu des assiettes

 

 

Car nourrir nos enfants c'est croiser plusieurs politiques publiques que seule une collectivité peut porter : politiques environnementales, sociales, sanitaires, éducatives, économiques…

 

 

En faisant le choix de la gestion publique, la Mairie va pouvoir être une vraie force d'impulsion et de mobilisation de tous les acteurs concernés (parents, enfants, enseignants, personnel de restauration, agriculteurs etc.) et coordonner tous les différents aspects qui doivent constituer, à nos yeux, la gestion des cantines. Cela nécessite un portage fort, qui dépasse les compétences d'une entreprise privée.

 

 

Mais c'est aussi et peut-être avant tout, un choix politique fort, qui est celui du service public, remplissant ses missions auprès des Rouennais, avec pour objectifs la santé des enfants, l'avenir de notre planète, tout en refusant de rentrer dans des logiques productives.

 

 

 

Alors merci à toutes et tous de votre soutien dans cette campagne !

Mais la mobilisation continue.

Le passage en gestion publique n'était que la première marche qui doit nous conduire à des cantines en bio.

 

 

Pour que ce projet soit un succès plusieurs étapes restent encore à franchir :

 

-         Mobiliser la communauté éducative ;

 

-         Mobiliser les parents d'élèves ;

 

-         Développer les actions pédagogiques ;

 

-        Développer les filières d'approvisionnement ;

 

-        Convaincre d'autres communes de l'agglomération de rejoindre la démarche pour que l'ensemble des enfants de l'agglomération puisse bénéficier d'une alimentation saine et de qualité.

 

D'ici là nous vous donnons rendez-vous le 10 juillet pour venir soutenir le passage des cantines en gestion publique et nous vous proposons de nous retrouver en septembre pour fêter ensemble cette bonne nouvelle pour nos enfants, notre ville et notre planète et évoquer les étapes à venir.

 

 

Le retour en gestion publique va permettre :

 

·        La gestion en régie des cantines, c'est tout d'abord l'occasion de gérer les repas, dans leur provenance, leur composition et leur équilibrage. La régie va permettre d'offrir à nos enfants le maximum de produits bio, de qualité et locaux. Cela permettra de connaître l'origine des produits en se fournissant localement, avoir des garanties de la qualité, développer les filières bios locales et de qualité, et de réduire l'impact sur l'environnement et sur la santé (effet néfaste des pesticides, problèmes de surpoids, carences etc.)

 

·        La régie va permettre aussi de développer une politique sanitaire difficile à mettre en oeuvre dans le cadre d'un contrat privé : recomposer les repas, rééquilibrer la portion des différents aliments, introduire plus d'aliments sains pour réduire les problèmes d'obésité. C'est aussi redonner du goût aux aliments et réapprendre aux enfants à manger sainement et de tout. Pour cela il faut permettre aux personnels d'être convenablement formés et motivés, car valorisés dans leur mission auprès des enfants.

 

·        Une politique éducative : la régie va permettre d'impulser une collaboration avec le milieu éducatif pour avoir un projet pédagogique autour des repas : la découverte du goût, de la nature, comprendre les enjeux des nouvelles habitudes alimentaires etc. C'est redonner toute sa place au repas et à l'alimentation. C'est un projet qui, pour être approprié par les enfants, par les enseignants et par les parents, doit se faire avec la participation de chacun et dépasser la stricte prise de repas.

 

·        Une politique sociale : la régie permet d'ajuster au plus près des ressources des familles, la grille tarifaire. On permet ainsi à un plus grand nombre d'enfants d'accéder à un repas par jour de qualité.

 

·        Enfin, la régie est aussi le meilleur outil pour associer les publics concernés : les parents d'élèves, le personnel, la communauté enseignante etc.

 

Contact : elus_verts_apparentes_de_rouen@yahoo.fr

 

 

 

 

Vous recherchez ? :


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Espace de gestion